top of page

ENTREPRENEUR

Dernière mise à jour : 8 avr. 2021

En 2019, le nombre total de créations d'entreprises en France atteint un nouveau record avec 815 300 créations, soit 18 % de plus qu'en 2018.
En 2020, le nombre total de créations d’entreprises en France atteint un nouveau record avec 848 200 créations, soit 4 % de plus qu’en 2019, et ce malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Cette hausse est de nouveau portée par les immatriculations d’entreprises individuelles sous le régime du micro-entrepreneur (+ 9 %), tandis que les créations d’entreprises individuelles classiques diminuent (− 13 %). Les créations de sociétés sont stables.

De nos jours, tout le monde se voit devenir un aventurier voulant révolutionner le monde à coups de « et si...», « pourquoi pas... », « imagine que... », mais, qu'en est-il de toutes ces spéculations parfois échangées autour d'un verre ou d'une table ?

Des schémas et des textes griffonnés sur des brouillons qui finiront à la poubelle car personne n'aura osé prendre son courage à deux mains afin de porter à maturité ces brides de mots qui auraient pu changer le monde et certainement leurs vies.


La différence entre l'entrepreneur et le rêveur est que l'un monte au créneau pour son projet tandis que l'autre se trouve des excuses impossibles à énumérer au vu de leurs nombres.

Le rêveur vit et travaille dans la société façonnée par l'entrepreneur qui aura réussi à accomplir ses objectifs.


L'entrepreneur n'est pas forcément un patron du CAC 40, du SNP 500, du DOW JONES... il peut être indépendant, franchisé ou investisseur. L'entrepreneur a plusieurs manières de débuter sa nouvelle vie car l'entrepreneuriat est une formation dispensée par une expérience propre à chacun. De ce fait, certains, instinctivement dès le plus jeune âge, mettent en place des business qui forgeront leurs acquis et leur devenir puis, d'autres, après un grand nombre d'années dans le monde salarial décident de se joindre à la sphère entrepreneuriale.


Depuis l'avènement des réseaux sociaux, nous pouvons voir des contenus dans lesquels les citoyens sont incités à prendre des initiatives où des bourses sont offertes aux meilleurs projets d'innovations. Des vidéos sont diffusées en masse et incitent les plus vulnérables à quitter leurs structures en faisant place à la recherche de la liberté financière afin de voyager dans des jet-privés, de travailler depuis leur bureau avec vue sur la mer, de ne plus avoir à rendre de comptes à leurs patrons... Mais, un entrepreneur conscient sait qu'il doit rendre des comptes à son client, à ses collaborateurs, à ses associés et aux Etats dans lesquels il installe ses activités.


Il n'y a rien de plus soumis que le chef d'entreprise.

C'est un soldat qui travaille pour la nation. Le chef d'entreprise fait fonctionner la machine économique, il crée du travail générant de la richesse et cette richesse est réinvestie dans des infrastructures pour les générations futures.


Le rôle principal de l'entrepreneur n'est pas de faire de la politique mais il doit composer avec car quand un gouvernement prend une direction, l'entrepreneur ne peut que suivre celle-ci (ou partir s'établir dans un environnement qui lui apportera les conditions favorables à son développement). L'entrepreneur doit affronter les crises et maintenir son activité pour verser les salaires à ceux qui sont sous sa responsabilité.


Entreprendre c'est agir en toute indépendance et être responsable de ses actes.

La moralité est le boulet trainé par les entrepreneurs qui courent après le profit au lieu de courir après le bien être de la nation.

135 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LE FUTUR

Comments


bottom of page