top of page

PANDEMIE

Dernière mise à jour : 29 avr. 2021

Une pandémie est une épidémie présente sur une large zone géographique internationale. Dans le sens courant, elle touche une partie particulièrement importante de la population mondiale.
La peste noire - en Europe et en Asie - a tué en quelques années des dizaines de millions de personnes et a eu un fort impact sur la démographie.
Après avoir infecté 40 millions de personnes, le SIDA est aujourd'hui considéré comme une pandémie; il semble devoir devenir la plus mortelle de l'histoire humaine.
L'épidémie du virus Zika qui a débuté au Brésil en 2014 et a traversé les Caraïbes et l'Amérique latine était une épidémie, tout comme l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2016. La Covid-19 a commencé comme une épidémie en Chine, avant de faire son chemin dans le monde entier en quelques mois et de devenir une pandémie.

La vulnérabilité de l'Homme face à son environnent, qu'il tente de le maîtriser depuis des millions d'années, est le plus grand combat de son existence. L'Homme a réussi à dompter les animaux, influer sur le climat, cultiver la terre, utiliser les ressources qui l'entourent pour améliorer son confort de vie... mais il y a un hic dans son processus de développement malgré les efforts conjugués des chercheurs à travers le globe depuis des millénaires.


L'Homme mène une lutte acharnée contre l'invisible à l'oeil nu mais abandonner ne fait pas parti du genre humain.

Si vous êtes là aujourd'hui, à lire ces quelques lignes, remerciez nos anciens qui ont pu réduire la propagation de certains virus car si un virus ne disparait pas complètement, il peut muter, apparaître par saison ou réapparaître dans une autre région de la planète.


Certains créditent à leur Dieu de punir l'Homme de ses pêchés en lui envoyant régulièrement des catastrophes afin de lui rappeler qu'il n'est pas tout puissant. D'autres sont persuadés que certains humains fomentent des expériences dans le but de détruire des populations (théories du complot...). Tandis que, d'autres attendent patiemment que la tempête passe en espérant ne pas subir trop de dégâts; je me situe dans la troisième catégorie d'humains.


Le pire n'est pas le virus mais l'après-pandémie car elle remet en cause le système en place, oblige les humains à se remettre en question pour éviter que cela ne se reproduise et les force à se préparer a un éventuel nouvel épisode. L'Homme est arrogant et son arrogance le dépasse. L'Homme n'aime pas vivre avec l'idée que plus petit que lui puisse lui nuire alors il a tendance à reprendre ses activités faisant le bonheur des bactéries qui pullulent et qui passent d'une main à une autre, de bouche-à-bouche, jusqu'au prochain nom que les scientifiques leur trouveront.


Enfin, n'oublions pas que dans la science, l'Homme tire ses origines des bactéries et les bactéries sont les premiers êtres vivants qui - comme dans la théorie de l'évolution de Charles Darwin - ont dû s'adapter aux variations de leur environnement pour survivre.


Depuis que l'Homme a découvert les voyages et les échanges commerciaux, il a développé une frénésie de l'exploration passant de Christophe Colomb qui débarquait en Amérique croyant avoir trouvé l'Inde, à Neil Armstrong posant le premier pas sur la lune... L'humain n'en a pas fini avec les voyages et les découvertes, et les bactéries qui se cachent aux confins de notre monde n'attendant que d'être réveillées pour semer le chaos.


Qui gagnera le combat de la vie ? Les bactéries ou l'Homme ?

Une question qui restera en suspend, seuls le temps et la sélection naturelle nous le diront.


68 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page